samedi 15 mai 2010

Patine "à l'effleuré" pour tites lampes raffinées....

Je reprends le chemin du blog après  quelques jours de surbookage total........dont des tooooooooooooooooooonnes de copies à corriger...en plus des soucis déjà évoqués....Et je n'ose même pas penser au "remplissage" des "Livrets de Compétences" qui devrait pas mal m'occuper et me faire pester dans les semaines qui viennent... :-(Pris en photo deux lampes, terminées depuis longtemps...Quelques moments de grâce volés au quotidien....L'heureux  hasard d'un joli bouquet cueilli entre deux averses, Une douce... [Lire la suite]

dimanche 7 mars 2010

Retour au XVIIIème (siècle !) : abat-jour....à jours !

Retour au XVIIIème siècle, après une petite incursion dans les 70's....Un coupon d'étamine de lin, de couleur grise, avec lequel j'ai fait beaucoup d'abat-jour, et que j'aurais utilisé jusqu'au bout tant la matière est belle....Trouvé tout simplement chez......Toto.. Ça pas fait chic de dire que ça vient de chez Toto, mais tant pis, j'assume !Les serviettes à thé, anciennes et brodées main, viennent de la Compagnie de Mahus* *vous voyez de qui je veux parler ? :-))Et puis un peu de mercerie achetée 3 francs 6 sous à des soldeurs sur... [Lire la suite]
Posté par Alheuredelalune à 17:36 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 23 février 2010

Organza ou ficelle de lin ???

Petite question : Je ne sais si je fais des laçages en organza blanc ou en ficelle de lin à cet abat-jour.... Je vous montre la lampe entière, on dirait une "grande sauterelle" !Le pied est peint couleur gris mastic, et patiné à la cire blanche...Abat-jour lampe éteinte...ou allumée :le pompon en ficelle de lin est "home made"...Et je crois bien que la ficelle de lin serait plus judicieuse : contraste broderie anglaise/lin... Qu'en pensez-vous ?
jeudi 18 février 2010

Mes élégantes du XVIIIème sont de sortie...

Pampilles et frous-frous à profusion, mes élégantes du XVIIIème sont de sortie...Il y a Madame Dujupon, Madame Colletmonté et Mademoiselle Petite, qui se fait discrète entre ces deux grandes dames...Leurs superbes pieds ciselés en bronze ont été savamment peints et patinés à la cire blanche et leurs collerettes ornés de pampilles : une dame digne de ce nom ne sort jamais sans ses "bijoux" !...Madame Lejupon arbore son superbe pied en bronze :Et son double abat-jour, car elle se déshabille volontiers de son jupon de parade... [Lire la suite]