Oui.....Vous savez bien : les "travailleuses", ces petits meubles à couture aux casiers qui se déplient en accordéon..... Ben oui, j'en ai boutonné une !

Travailleuse_boutonn_e_027

Mais peut être qu'avant de rentrer dans les détails, il faudrait que je vous explique mon silence bloguesque depuis plus d'un mois...

Et pour cela un petite histoire :

Vers 30 ans, jeune et belle, si l'on est encore célibataire, il y a le boulot et les tâches ménagères bien sûr, mais on ne se soucie que de soi....

Travailleuse_boutonn_e_030

Vers 40 ans, il y a encore le boulot et les tâches ménagères, mais en plus il y a le chéri ou le mari.... et les enfants....

Travailleuse_boutonn_e_034

Vers 50 ans, tout se complique.... car en plus du boulot et des tâches ménagères, il y a bien sûr le chéri ou le mari, et puis les enfants, devenus adultes, qui ont pris leur envol, mais que l'on continue d'accompagner....

Travailleuse_boutonn_e_038

Et en plus il y a les vieux parents, plus ou moins dépendants, dont nous devenons un peu les tuteurs, parce que tout est devenu trop compliqué pour eux....

Travailleuse_boutonn_e_035

Et toujours vers 50 ans, votre fifille vous fait le bonheur de devenir grand-mère....

Travailleuse_boutonn_e_044

Ce qui fait que vers 50 ans, ben le temps ne nous appartient plus vraiment... Parce qu'on a un coeur "gros comme ça", qu'on pense aux nôtres......et accessoirement à nous-mêmes....

Travailleuse_boutonn_e_047
La série de petites boites bordeaux a été offerte par Catherine ICI (clic) lors d'une rencontre entre bloggueuses.

On croule sous les tâches à faire....
Le temps manque cruellement...
Et quand trop de choses se bousculent, la fatigue s'accumule...
C'est dans ces moments-là que j'ai besoin de me ressourcer, quand la journée est finie, le soir, dans mon atelier, à bidouiller, dans le silence ou en musique...

Voilà pourquoi ce long silence...  Pardon à toutes.... J'espère que vous me comprendrez... 

Pour en revenir à ma travailleuse, et bien vous allez encore avoir droit à une histoire !

Au début elle était comme ça :

Travailleuse_boutonn_e_012

Je n'aimais pas trop les pieds, par contre j'aimais beaucoup ceux de ce petit meuble, chiné 2 € chez les Compagnons  :

Travailleuse_boutonn_e_016

En deux temps et trois mouvements, à l'aide de mon tournevis magique, j'ai démonté les pieds de ces dames :

Travailleuse_boutonn_e_020

Travailleuse_boutonn_e_023

Et j'ai mis de jolies gambettes à ma travailleuse :

Travailleuse_boutonn_e_054

Elle joue même aux coquettes sexy avec sa jarretière en organza noir:

Travailleuse_boutonn_e_062

Pour l'extérieur : ponçage, peinturage couleur lin grisé, pochoirs gris bronze, cire blanche Libéron passée au pinceau, lustrage, et.................."boutonnage" pour cacher les vis !

Travailleuse_boutonn_e_056

Les boutons des tiroirs du haut ont été  recouverts eux aussi de.... boutons !

Travailleuse_boutonn_e_051

Chaque casier a été habillé de tissu : lin et tissu Yuwa "Mercerie" pour les couvercles :

Travailleuse_boutonn_e_063

Des galons différents pour chaque casier :

Travailleuse_boutonn_e_064 Travailleuse_boutonn_e_065   
Travailleuse_boutonn_e_068Travailleuse_boutonn_e_067

Effet "trompe l'oeil" pour les couvercles habillés de tissu Yuwa :

Travailleuse_boutonn_e_063

Et évidemment des boutons dans le grand casier du bas !

Travailleuse_boutonn_e_066

Elle est pas peu fière la travailleuse d'arborer sa collection d'accessoires de mercerie ancienne !

Travailleuse_boutonn_e_075

Travailleuse_boutonn_e_084

Travailleuse_boutonn_e_087

Travailleuse_boutonn_e_088

Travailleuse_boutonn_e_092

Travailleuse_boutonn_e_077

Et voilà ! Vous savez tout sur mon "boutonnage" de travailleuse !

Je vous dis à très bientôt cette fois-ci pour de nouvelles bidouilleries !

Travailleuse_boutonn_e_052